Elu24 site des elus communistes et républicains de Dordogne

Election Municipale Sarlat

Article : L’ECHO de la Dordogne (Vendredi 1° février 2008)

dimanche 3 février 2008

Liste d’union de la gauche : une liste diversifiée et offensive

Jean-Fred Droin, tête de liste socialiste aux municipales sarladaises, présentait lundi l’ensemble de sa liste d’union PS, PC, MRG et société civile, ainsi que les grands thèmes de sa campagne.

Entouré de quelques uns de ses co-listiers (Annick Le Goff,Pierre Malbec, Jean Roussie, Benoît Secrestat, Maryline Flaquière, Sylvie Eidelman et Romain Bondonneau), il indiqua que les discussions avec le PC avaient été franches mais constructives et que, malgré la défection de Jean Bureau, le MRG avec Pierre Malbec restait bien ancré à gauche. L’echec des négociation avec les verts était du en grande partie à la revendication de leur chef de file d’être tête de liste.

  • La moyenne d’age de cette liste est de 44 ans. C’est elle qui représente un élan nouveau pour Sarlat et non celle du Maire sortant qui est là depuis 18 ans.
  • Cette liste représente la diversité de la population sarladaise avec José DA Silva et Khelididja Mokadem Benchena, sa diversité géographique avec des habitants de La Canéda et des quartiers en dehors du centre ville. Le programme n’est pas encore totalement bouclé ; il le sera lors des six réunions thématiques ( la première a lieu mercredi 30 janvier) et des huit réunions de quartier prévues. La philosophie générale du programme est la gestion de Sarlat par les sarladais et pas uniquement par des spécialistes.
  • Cela passera par la création d’offices municipaux ; le premier sera celui des sports, par l’installation de Comités de quartiers qui évolueront durant la mandature jusqu’à acquérir une certaine autonomie financière. ils seront consultés, ainsi que les associations et les syndicats, pour l’élaboration du budget municipal.
  • Durant la campagne les problèmes nationaux ne seront pas oubliés et l’appartenance de Jean-Jacques de Peretti à l’UMP, et sa défense de la politique de casse sociale de Nicolas Sarkosy sera largement dénoncée.
  • En résumé, il s’agit d’une équipe qui veut donner un nouvel élan à Sarlat, qui fonctionnera dans une démarche collégiale en associant aussi très fortement le personnel communal, afin de ne pas le réduire à un rôle d’exécutant.
  • Le local,de campagne a été inauguré lundi soir ; il est situé avenue Thiers, à côté du cinéma Rex.
  • Voici la liste :
  • Jean-Fred Droin 58 ans, secrétaire généraldu musée national de la préhistoire ;
  • Annick Le Goff 56 ans assistante sociale
  • Romain Bondonneau 37 ans professeur
  • Nicole Sondag 53 ans formatrice
  • Benoît Secrestat 29 ans assistant parlementaire
  • Maryline Flaquière ’" ans commerçante
  • Jean Roussie 41 ans éducateur sportif
  • Sylvie Eidelmann 48 ans psychologue clinicienne
  • Pierre Malbec 71 ans retraité
  • Annie Van Herzeele 60 ans commerçante
  • Henri guirardel 60 ans retraité
  • Rachel Royère 31 ans gestionnaire de camping
  • Philippe Berlouin 49 ans juriste d’entreprise
  • Khedidja Mokadem Benchena 21ans serveuse vendeuse
  • José Da Silva 38 ans attaché service clientèle
  • Véronique Lenoël 47 ans psychologue
  • Jean Sève 52 ans professeur
  • Martine Llaborderie 55 ans infirmière
  • Bernard Feyte 51 ans cadre à La Poste
  • Emiie Lespinasse 25 ans infirmière
  • Roger Barbier 60 ans retraité
  • Martine Alves 32 ans ouvrière
  • Cédric Ney 36 ans assistant socio-educatif
  • Hélène Coq-Lefrancq 43 ans architecte
  • Laurent Michaud 31 ans aide-soignant
  • Anne-Marie Le Junter 46 ans greffière
  • Gérard Faujanet 58 ans préretraité artisan du bâtiment
  • Marie -Pierre Prodéo 47 ans éducatrice spécialisée
  • Jacques Mari 54 ans géomètre cadastre

Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Municipalités  Suivre la vie du site Sarlat   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?