Elu24 site des elus communistes et républicains de Dordogne

Des économies sur le dos des enfants ?
Inacceptable !

jeudi 13 novembre 2014 par Vianney Le Vacon

Faire des « économies » sur le dos des enfants, voilà la réponse trouvée par le maire de Périgueux pour faire face à la purge menée par l’actuel gouvernement.

Une purge tout à fait inacceptable dont on mesure aujourd’hui les premières conséquences. Ce n’est pas à la nation toute entière de gaver les banques dans le cadre d’un déficit public organisé de longue date. Aujourd’hui 60% de la dette de l’Etat vient de taux d’intérêts prohibitifs, de niches fiscales créées pour les plus riches et les entreprises du CAC 40 qui ne paient pas d’impôts en France.

Une purge qu’appelle aussi de ses vœux les amis de l’UMP et du MEDEF du maire de Périgueux qui n’ont de cesse de réclamer toujours plus de réduction des budgets publics. La première des choses n’est pas de s’indigner faussement, encore moins de se caler dans la politique du gouvernement mais de dire non et de mobiliser pour une autre politique.

Deux raisons appellent à la résistance :
Le bien-être des enfants
La conscience que les fermetures d’écoles en concernant beaucoup plus que prévue…

Nos écoles de quartiers permettent le plein épanouissement de nos enfants, loin des groupes scolaires toujours plus concentrés qui n’apportent rien de bon.
On parle aujourd’hui d’une ou deux écoles, mais le projet est plus vaste alors que d’autres écoles ont été fragilisées ces dernières années, notamment dans les quartiers populaires comme au Gour de l’Arche, au Toulon avec l’école de la Route d’Agonac.

Le PCF appelle à la mobilisation de tous, parents, enseignants, citoyens pour empêcher cette politique régressive, interpeller le maire mais aussi le gouvernement sur sa politique désastreuse.

Vianney Le Vacon

Conseiller municipal PCF/Front de Gauche de Périgueux.


Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Municipalités  Suivre la vie du site Périgueux   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?