Elu24 site des elus communistes et républicains de Dordogne

Périgueux Non à la politique de droite
 d’Antoine Audi

lundi 29 septembre 2014

Démolition de 220 logements au Gour de l’Arche, vidéo-surveillance, arrêté anti-mendicité, ce n’est pas d’une telle politique dont Périgueux a besoin. C’est pourquoi les communistes ont voté fermement contre ces projets lors du dernier conseil municipal.

Elu depuis peu, le nouveau maire de Périgueux déploie sur la ville, le parfait kit post-électoral de l’UMP, toutes les villes conquises par la droite en France en mars dernier sont ainsi soumises au même régime, à la même idéologie anti-populaire. Une idéologie de stigmatisation qui veut faire des « classes laborieuses, des classes dangereuses ».
L’arsenal mis en place est toujours le même, la vidéo surveillance, les arrêtés anti-mendicités qui font planer une logique de « peur sur la ville ». Une logique qui ne règle en rien les problèmes !

Au Gour de l’Arche : on démolit tout ! Nous disons non !

Bien sûr qu’il faut rénover le quartier, mais pourquoi ne pas s’en tenir au projet initial et vouloir tout raser, démolir les 220 logements, disperser les familles aux quatre coins de l’agglomération, refuser de les écouter, d’entendre leur détresse devant un avenir incertain. Nous continuons instamment de demander au maire de suspendre ce projet.

Pour une vraie politique de logement au service de tous.

Ce dont Périgueux, les périgourdins ont besoin, des jeunes étudiants aux anciens, c’est d’une vraie politique au service du logement pour tous. Un logement au loyer accessible et non le développement des marchands de sommeil qui prospèrent sur la ville.
Une politique qui doit aussi se mettre en place dans un cadre national. Ce n’est pas d’une politique d’austérité à la Manuel Valls dont nous avons besoin, mais d’une politique de relance national du logement. Il est insupportable d’avoir jeté la loi Duflot, pourtant voter par les députés, de voir l’aide au logement social baisser cette année de 450 millions d’€uros.
Relancer le logement social, rénover les bâtiments anciens, c’est autant d’emplois à créer, l’environnement qui y gagne ! C’est de cela dont nous avons besoin, surtout quand l’on voit que le chômage progresse encore en Dordogne, les entreprises qui ferment ou licencie sur l’agglomération de Périgueux comme ISOA, les transports MORY……

Vidéo-surveillance : 300.000 €uros pour quoi faire ?

Périgueux n’est pas Chicago ! Les périgourdins ont d’autres priorités que l’insécurité : logement, emploi, sortir de la précarité, voilà les vrais problèmes. Quelques caméras que régleront rien. Mieux vaut miser sur l’humain, le renforcement des effectifs de police, de prévention. L’argent prévu serait mieux utiliser à développer les associations de prévention ou à développer des espaces structurants pour mieux vivre ensemble. Périgueux et l’agglo manque ainsi désespérément d’un nouveau Skate Park moderne pour les jeunes…


Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Municipalités  Suivre la vie du site Périgueux   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?