Elu24 site des elus communistes et républicains de Dordogne

Quels choix pour les transports à Périgueux ?

Buletin Municipal de Périgueux
vendredi 11 janvier 2008

Nous avons à maintes reprises abordé la question du désenclavement de Périgueux.

  • Le Maire de Périgueux avec sa majorité a décidé de remettre en service la ligne aérienne Périgueux -Paris. La précédente ligne a été fermée pour cause de lourd déficit, les collectivités ayant assez de combler le trou financier de cette ligne et de l’aéroport de Bassillac.
  • La nouvelle société choisie par Mr Darcos annonce déjà pour les trois années du contrat un déficit du service important : 1734707 € la première année dont 375000 € à la charge de Périgueux, auquel il faut ajouter les frais de fonctionnement de l’aéroport de Bassillac.
  • La ligne aérienne Périgueux Paris ne résoudra pas le problème du désenclavement du Chef Lieu de Dordogne et ne servira ,vu les tarifs, au plus qu’à quelques dizaines d’usagers. On nous dit que cela facilitera la venue d’investisseurs et que cela créera des emplois, mais lorsque la ligne existait il ne semble pas qu’il y ait eu une ruée des créateurs d’entreprises vers notre ville ou le département.
  • Répétons-le encore une fois, et nombreux sont les élus et les citoyens qui sont d’accord, seule une véritable liaison ferroviaire Périgueux -Paris peut répondre aux attentes des habitants de Périgueux, de l’agglomération, du département. Cela implique en priorité le doublement de la ligne Périgueux Limoges. Il faut pour cela un véritable engagement de l’Etat, des collectivités, afin que les services publics assument ce qui relève de la solidarité nationale pour le meilleur développement du territoire
  • L’argent englouti dans cette opération pourrait utilement servir au développement de Péribus, le cadencement du service, la construction d’abribus, la création de parkings aux entrées de l’agglomération, la mise en place ,enfin, d’une navette ferroviaire, la construction d’un véritable pôle multimodal à la gare SNCF, sans parler de l’aménagement et l’entretien des quartiers quelques peu déshérités etc…
  • Mr Darcos semble ne pouvoir se résoudre à ce que « sa » ville ne soit reliée à Paris par voie aérienne ; en pleine cohérence avec les options gouvernementales, il privilégie ceux qui auront les moyens de s’offrir le billet d’avion, au détriment de la majorité de nos concitoyens. Voilà, à nouveau un choix – qu’en d’autres temps on aurait dit de « classe » - qui est en totale opposition avec les besoins du plus grand nombre.
  • Dany Yssorche Max passerieux
  • Conseillers Municipaux communistes

  • - *

Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Municipalités  Suivre la vie du site Périgueux   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?