Elu24 site des elus communistes et républicains de Dordogne

Condat : Tous ensemble pour l’emploi en Dordogne

jeudi 23 mai 2013 par Vianney Le Vacon

Il ne se passe pas une semaine sans qu’une entreprise de Dordogne, petite ou grande, n’annonce des licenciements. A commencer par les papeteries de Condat.

Chacun sent bien aujourd’hui que ce qui se joue, c’est l’avenir même du département.

L’enjeu est simple : la Dordogne va-t-elle continuer à produire des richesses, industrielles notamment, ou bien n’a t-elle d’avenir que dans les maisons de retraite et un secteur touristique de plus en plus précaire qui ne pourra à lui seul développer le département ?

Comme élus, nous sommes en première ligne pour voir la dégradation continuelle des conditions de vie des périgourdins.

Condat est l’exemple d’une politique désastreuse menée depuis des années avec la suppression de l’usine de pâte à papier par des actionnaires de plus en plus financiers et de moins en moins industriels. Exemple aussi d’une politique d’aménagement du territoire qui vise à regrouper toutes les activités dans les métropoles au détriment des départements ruraux. Un véritable gâchis quand l’on sait la richesse inexploitée de la filière bois forêt en Dordogne et une aberration sociale et environnementale !

Nos territoires, leur population, les salariés sont les victimes de choix qui n’ont rien d’humains ni de positifs. Aujourd’hui, il est clair que la politique doit reprendre la main sur l’économie et le marché. La démocratie, la maîtrise des salariés sur la vie et les choix de leur entreprise doit reprendre le dessus sur la finance.

Respectons le travail, celui de papetiers qui ont fait de Condat l’une des entreprises les plus performantes et productives d’Europe.

Ce qui est vrai pour Condat, est vrai pour les plus importantes entreprises de Dordogne à commencer par la Poudrerie de Bergerac, le Timbre à Boulazac ou encore les Ateliers SNCF de Périgueux ou rien ne garantit leur avenir.

Ce qui est vrai pour Condat est vrai pour de nombreuses PME et PMI qui souffrent de la crise du pouvoir d’achat et de la frilosité des banques à les soutenir et à investir.

Ce qui est vrai pour Condat est vrai à l’échelle du pays et de l’Europe.

Les industries ne sont pas des entreprises hors sols comme le rêve le MEDEF mais des entités en prises avec leurs territoires, riches du travail de leurs salariés.

Cultivons la dignité, l’espoir et non la désespérance.
Maîtrisons notre avenir contre les marchés.
Tous ensemble à Terrasson le 25 mai.

Vianney Le Vacon
Maire adjoint de Périgueux
Président de l’ADECR Dordogne
.


Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ADECR  Suivre la vie du site Infos de l’ADECR   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?