Elu24 site des elus communistes et républicains de Dordogne

Parking payant de l’hôpital de Périgueux

mardi 29 novembre 2005 par Max Passerieux

La décision prise par le conseil d’administration, de déléguer le service public du parking de l’hôpital à une société privée, donc de le rendre payant avait soulevé l’indignation et la colère de la population. Seule la CGT avait voté contre. A l’appel des Elus Communistes de Périgueux et du Parti Communiste une pétition recueillait plus de 2700 signatures en trés peu de temps.
Un conseil d’administration exceptionnel de l’hôpital de Périgueux dont le président est Xavier Darcos Maire de Périgueux s’est tenu le 28 novembre 2005, avec à l’ordre du jour la seule question du parking payant de l’hôpital.
A l’unanimité cette fois-ci, le Conseil d’administration s’est prononcé contre. Le parking restera gratuit, il ne sera pas pris sur le budget de la santé pour la construction du nouveau parking, contact sera pris avec l’’Agence Régionale Hospitalière et le ministre de la santé.
C’est bien la preuve que l’action paye et qu’il est possible de faire opposition aux mauvais coups. Cette victoire marque un recul dans la façon actuelle de privatiser secteur par secteur les services publics, sous forme notamment de délégation de service public.


PETITION

  • NOUS REFUSONS LE PARKING PAYANT A L’HOPITAL DE PERIGUEUX

Payer pour rentrer à l’hôpital : trop c’est trop !
La décision de taxer les usagers de l’hôpital de Périgueux est scandaleuse.
Rien ne justifie une telle et nouvelle pression sur le pouvoir d’achat des périgourdins alors que dans le même temps le forfait journalier a augmenté à Périgueux de 46%, que les nouvelles mesures du gouvernement instituent un forfait de 18 €uros sur les actes médicaux importants à la charge des familles.

  • Rien ne justifie cette nouvelle taxe qui n’est qu’une rente à vie accordée à des entreprises privées déjà largement bénéficiaires !
  • Rien n’est encore joué, la décision finale n’interviendra que dans le courant 2006. L’hôpital doit rester un service public, accueillant, libre et ouvert.
  • C’est la raison pour laquelle nous demandons instamment à M. le Président du Conseil d’administration de l’hôpital de Périgueux de surseoir à cette décision de taxe au parking.

Cette pétition a été lancée par les élus communistes de Périgueux.


Périgueux le 4 novembre 2005

Monsieur le Maire

Le conseil d’administration de l’hôpital de Périgueux dont vous êtes le Président a décidé de privatiser et donc de rendre payant le parking de l’hôpital. Seule la CGT en tant qu’organisation syndicale s’y est opposée. C’est encore un cadeau fait aux multinationales du stationnement du genre Vinci Park qui gère l’ensemble des parkings de Périgueux. L’espace public est ainsi livré aux marchands.
Cette décision soulève l’opposition, l’indignation voire la colère de la part de la population de Périgueux, mais pas seulement. Le succès de la pétition que les élus communistes de Périgueux et le Parti Communiste ont lancée en est la meilleure preuve. Payer le stationnement pour aller se faire soigner, pour accompagner un malade ou rendre visite à un proche malade est absolument intolérable, c’est une question de déontologie.
Les arguments avancés pour faire accepter cette décision sont fallacieux, d’autant plus que dans le même temps le gouvernement a décidé d’instaurer un forfait hospitalier supplémentaire de 18 euros sur les actes médicaux dépassant 90 euros. C’est donc une pression supplémentaire sur le pouvoir d’achat des familles.
Nous vous demandons Monsieur le Maire de bien vouloir mettre cette question à l’ordre du jour du prochain conseil municipal le 25 novembre.
Il nous semble important que les élus de Périgueux puissent en débattre et donner leur avis. Nous proposons qu’au-delà des élus un vrai débat public ait lieu sur la situation de l’hôpital de Périgueux et la conception du service public.
Le stationnement payant aux abords du Musée gallo romain voté par votre majorité soulève lui aussi l’indignation des salariés de la cité administrative. La question du stationnement et de la circulation, de l’amélioration des transports en commun dans notre ville est préoccupante et demande un véritable débat.
Monsieur le Maire, espérant une réponse positive à notre demande, nous vous prions d’agréer nos sincères salutations.

Les élus communistes de Périgueux

  • Dany Yssorche Max Passerieux

    Conseil d’administration de l’hôpital de Périgueux 28/11/2005

Motion de Francis Colbac Conseiller Général Communiste de Dordogne

Le Conseil d’Administration de l’Hôpital de Périgueux considère comme indispensable le réalisation de 300 places de stationnement (qui viendraient en simple remplacement des places supprimées par le projet du nouvel établissement).

Le Conseil d’Administration maintient la gratuité du stationnement, que ce soit pour les personnels, les usagers, les visiteurs.

Le Conseil d’Administration ne saurait évidemment subir un choix entre l’acquisition de matériel médical et la construction d’une aire de stationnement.

Il appartient à l’A.R.H. qui a validé le projet d’établissement de financer cette construction.

En conséquence, le Conseil d’Administration sollicite de l’A.R.H. l’attribution des 2 millions d’euros nécessaires à sa réalisation.


Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Municipalités  Suivre la vie du site Périgueux   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?