Elu24 site des elus communistes et républicains de Dordogne
Intervention de Vianney Le Vacon au nom des Elus Communistes et Républicains

Budget municipal de Périgueux

vendredi 29 mars 2013

Monsieur le maire, mes chers collègues.

Aujourd’hui les collectivités ont encore les moyens de réaliser des budgets à la fois de services publics et d’investir pour les besoins de la population.
C’est ce que reflète cet budget municipal 2013 et nous tenons à marquer notre satisfaction pour cette raison.

Cependant ce budget est contraint.
Contraint de façon positive car nous avons fait le choix de ne pas augmenter les impôts.
Contraint aussi de façon négative, du fait de deux éléments extérieurs essentiellement.
Le premier, c’est la crise qui impacte durement les finances locales, avec des recettes en moins, je pense notamment aux droits de mutation.
Deuxième contrainte, encore plus problématique la politique de l’Etat en direction des collectivités, une politique d’austérité. En la matière, la droite en demande toujours plus et là nous disons danger !
Attention ! Contraindre toujours plus les collectivités, c’est notamment faire baisser l’investissement public et au final massacrer toujours plus d’emplois. On peut parler à loisir de la nouvelle mairie, mais celle-ci a donné du travail à de nombreuses entreprises, la plupart locale.

La politique de l’Etat en direction des collectivités s’accompagne aussi d’un désengagement dans ses missions. J’en veux pour preuve la réforme des rythmes scolaires. Vous avez fait le choix monsieur le maire de prendre l’option 2013, nous aurions préféré 2014. Nous prenons acte de votre décision.

Je tiens tout d’abord à dire que cette réforme est bancale. Elle ne prend pas en compte les écoles privées, tout le monde n’est donc pas égal devant la loi......de plus, ce sont les collectivités qui payent et la directrice départementale de l’Education Nationale qui décide ! Drôle de conception de la décentralisation à l’heure de l’acte 3 de celle-ci....

Personne ne remet en cause la nécessité de revoir les rythmes scolaires des élèves. La France est sur la pente dangereuse d’une aggravation régulière de l’échec scolaire, ce doit être une priorité nationale.
Par contre, comme le dit une célèbre formule, c’est une condition nécessaire mais pas suffisante. Il faut bien d’autres mesures que la réforme des rythmes scolaires. Je pense notamment à une réactivation forte des RASED. En ce sens, nous partageons l’avis du président du Conseil général Bernard Cazeau qui dans un courrier envoyé au ministre Vincent Peillon s’inquiète de la suppression de nombreux postes RASED. Pour notre part nous demandons des créations de postes dans ce domaine. Nous proposons que le Gour de l’Arche en bénéficie.

Si nous saluons le travail de concertation avec l’ensemble des partenaires qui est mené à bien par la municipalité sur la réforme, nous maintenons cependant de nombreuses préventions à l’égard de la loi.
Une première d’ordre financière, c’est un désengagement lourd de l’Etat en direction des collectivités, nous osons espérons que le format financier annoncé pour la ville de l’ordre de 150.000 à 200.000 €uros sera le bon.
Nous alertons aussi sur le fait que le temps péri scolaire, n’est pas obligatoire, les enfants peuvent être libérés à 15 heures 30 certains jours. Cela nous pose d’autant plus problème que rien n’est dit sur la gratuité de celui-ci. En fait, c’est à la discrétion des communes.... Sur Périgueux, nous participons du choix politique que la gratuité soit préservée.
Au final, avec cette réforme l’on sort de l’Education National avec le risque à terme de voir privatiser des activités qui doivent selon nous rester de sa prérogative.

Un petit mot pour conclure sur les prochaines municipales qui semblent d’ores et déjà intéresser des forces politiques. Je pense que nos concitoyens sont plus intéressés aujourd’hui de savoir que les impôts de la commune en 2013 n’augmenteront pas que de savoir quelles alliances se feront dans un an.
La crise est là, les politiques d’austérité aussi, c’est dés maintenant qu’il faut travailler à les combattre. Ce qui nous importe à nous élus communistes, c’est se sortir les collectivités de la logique d’austérité pour répondre comme service public aux besoins importants des populations.

Vianney Le Vacon
Conseil municipal de Périgueux
Jeudi 28 mars 2013.


Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Municipalités  Suivre la vie du site Périgueux   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?