Elu24 site des elus communistes et républicains de Dordogne

Travailler à la mobilisation pour ouvrir une perspective. SNPE : Ne pas se contenter de l’émotion et du soutien

vendredi 3 septembre 2010 par Laurent Pérea

Depuis 1992, après avoir déjà bien taillé dans ses effectifs, éclaté les productions et dernièrement avec le dernier plan de programmation militaire ouvert la voie à la privatisation de la SNPE pour la livrer au secteur marchand et financier, c’est la mort programmée du site de Bergerac qui est sur la sellette au travers du démantèlement de Bergerac NC.

Les annonces faites du rachat de BNC par le groupe espagnol MAXAM défient les lois de la logique si un véritable projet industriel n’est pas mis à l’ordre du jour alors que la production et le savoir faire de cette filiale est le support essentiel à l’ensemble du travail du site bergeracois.

La SNPE est un des principaux employeurs de notre territoire, un des fleurons de notre industrie. L’entreprise a bénéficié d’aides publiques ces dernières années. Elle bénéficie du soutien de l’Etat. Elle a des responsabilités à assumer et des comptes à rendre.

Beaucoup aujourd’hui, expriment leur émotion et leur soutien vis-à-vis de la SNPE, certains avec beaucoup d’hypocrisie, du fait d’avoir accompagné tous les choix politiques qui se sont succédés ces dernières années amenant à cette situation.

Que cette émotion et cette solidarité s’expriment est une bonne chose, mais cela ne suffit plus !

Au-delà du soutien, la Fédération de la Dordogne du PCF, ses élus suggèrent que les collectivités locales concernées (Municipalités, Conseil Général et Régional,…) demandent des explications et engagent une discussion, car elles ont leur mot à dire sur les choix stratégique et de gestion de cette entreprise nationale.

Ils appellent également le gouvernement et le Président de la République à faire autre chose que du bla-bla et travaillent à un véritable plan de ré-industrialisation dans un département sinistré comme la Dordogne, touché tous les jours par la désertification industrielle.

Plus que jamais est à l’ordre du jour l’organisation de la mobilisation aux côtés des salariés de la SNPE, car leur combat, c’est le combat pour notre territoire, le combat pour son avenir.

Laurent PEREA
Maire de St Capraise de Lalinde



Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Municipalités  Suivre la vie du site Saint Capraise de Lalinde   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?