Elu24 site des elus communistes et républicains de Dordogne

PDU : Poursuivre et approfondir le débat avec la population

mardi 1er juin 2010 par Vianney Le Vacon

On ne peut que se réjouir de la qualité des débats initiés dans le cadre du PDU avec ce mercredi une réunion publique intéressante.
Un débat à la fois et, c’est naturel entre élus, un débat au sein même de la population, on peut déjà mesurer les retours très positifs de la rencontre de mercredi, un débat qui s’est aussi retrouvé dans la presse et dans divers documents.

Beaucoup d’avancées ont été acquises depuis le lancement du processus. On peut même dire que le PDU du départ n’a rien à voir avec le PDU d’aujourd’hui. C’est un acquis remarquable.

Il nous faut aujourd’hui aller plus loin pour au final, avoir un PDU réussi.

C’est pourquoi, je propose que la CAP aille au-delà de cette rencontre et dés la rentrée prochaine organise des rencontres par communes ou grands secteurs de l’agglomération.

Pourquoi ?

  • Un PDU réussi c’est tout d’abord un PDU où la population s’y retrouve. Un PDU partagé par la population, un PDU que celle-ci s’approprie. C’est la condition sine qua non de sa réussite. Qui peut dire aujourd’hui que le PDU est bouclé ou simplement laisser à penser cela ? Personne ! D’autant que beaucoup reste à faire, à étudier, travailler.
  • Un PDU qui procède d’un débat sur une question essentielle : celle de la fiscalité. Un PDU partagé, populaire ne peut être un PDU basé sur de la fiscalité. Singulièrement dans une période de crise comme la nôtre. Au sein de notre Conseil Communautaire nous sommes une majorité d’élus de gauche. Quel élu de gauche aujourd’hui se résigne à des hausses conséquentes d’impôts ? Pour ma part, je ne peux m’y résoudre. D’autant plus que Nicolas Sarkozy vient d’annoncer la couleur : les collectivités comme les citoyens vont payer la crise, vont payer pour la finance. On sait ce que cela veut dire pour nos dotations.
  • En ce sens, la question de la gratuité des transports publics ne peut être éludée d’un revers de main. Comme élu, j’entends cette demande et je souhaite qu’elle soit étudiée. Bien entendu, cela pose de nombreuses questions dont une essentielle : quelle est l’avenir du versement transport ? Le VT, donc les entreprises, intervient de façon prédominante dans le financement de Péribus. La tendance actuelle, bien dans la logique de la politique libérale est de minorer cette taxe. Je plaide pour ma part pour un déplafonnement. Je trouve naturel que les entreprises participe à la vie de leurs territoires à son bien être, d’autant que le gouvernement vient de leur faire cadeau d’une grande partie de leur TP….

Pour conclure je dirai que ces propositions s’inscrivent en définitive dans la philosophie de départ du PDU : promouvoir pour les habitants de l’agglomération une meilleure qualité de vie. Il est clair que la crise que nous vivons, qu’elle soit sociale pu écologique, ne peut aujourd’hui être ignorée car elle pèse lourdement déjà sur les familles et les collectivités. Mais justement !
Sortir de la crise, c’est aussi promouvoir un mode de développement différent de ce que nous avons vécu, promouvoir un développement durable qui sortent du toujours plus de béton, de bitume, de voitures dans les centres villes. Ce qui va de pair avec une fiscalité rééquilibrée des ménages et des collectivités vers les entreprises. Il est clair et, personne ne peut le contester, qu’un PDU, qu’une politique des transports urbains a un coût. Face à l’importance et à l’urgence des besoins, des financements nouveaux sont à trouver. Le Versement Transport a fait ses preuves au service d’une politique des transports ambitieuses. C’est toute la question aujourd’hui de la finalité de toutes les masses financières que produisent aujourd’hui les français, à moins de se résoudre à moins de services, où des services au rabais et des impôts en hausse constante !

Vianney LE Vacon
Maire adjoint de Périgueux,
Conseiller communautaire de la CAP


Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Municipalités  Suivre la vie du site Périgueux   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?